laminoir bijoutier
Laminoir de bijoutier

L’argent utilisé dans tous les bijoux est de l’argent 925 (925/1000°) : 925 parts d’argent et 75 parts de cuivre sont fondus en un lingot afin d’obtenir de l’argent 1er titre (ou argent sterling), l’argent pur (999/1000°) étant trop tendre pour garantir la solidité finale du bijou.

argent 925 recuit
Argent 925 recuit au chalumeau

L’épaisseur du lingot est ensuite réduite de moitié à l’aide d’un laminoir : le lingot est passé entre des rouleaux en acier permettant de le réduire par compression, pour ce faire il faut recuire le métal (c’est à dire le chauffer à température adéquate à l’aide d’un chalumeau) à différentes étapes du laminage pour le rendre plus malléable, car la compression entre les rouleaux a pour effet de durcir (écrouir) le métal. Le lingot obtenu grâce à ce 1er laminage est exempt de toute bulle d’air ou imperfection, ce qui assure au métal précieux toute sa solidité.

On obtient ainsi des plaques d’argent qui sont alors découpées et forgées afin de donner forme au bijou. Le travail de forge, pour le bijoutier, consiste à marteler le métal (à froid) sur différents outils en acier (tas, dé à emboutir, triboulet…), afin de lui donner sa forme mais aussi sa solidité (par effet d’écrouissage dû au martelage).

Les pièces ainsi découpées et forgées sont alors « soudées » les unes aux autres : cette opération est  réalisée à l’aide d’un chalumeau afin de les solidariser par fusion de brasure (la brasure est un alliage d’argent fondant à plus basse température que l’argent 925).

cabochon amethyste
Cabochon d’améthyste

Après cette étape, si une pierre rentre dans la composition du bijou, elle sera sertie : cette opération consiste à enchâsser la pierre dans un chaton (c’est à dire placer la pierre dans un petit réceptacle préalablement fabriqué) et rabattre du métal pour « emprisonner » la pierre et la sertir. Il existe plusieurs types de sertissages : le serti clos, le serti masse, le serti griffe, le serti grain…

bague phrenite ovale
Bague Phrenite ovale 10x8mm

Viennent pour terminer, les étapes de polissage et d’avivage. Elles sont réalisées à l’aaide de disques de feutre et de coton (de différents grains) et d’une pâte à polir miracle ! Ces deux étapes finales aont pour effet de donner tout son éclat au bijou.

Toutes les pièces sont uniques et entièrement réalisées à la main, sans aucun moulage, ni fonte. Le Poinçon de responsabilité du bijoutier est apposé sur tous les bijoux. Argent 925 certifié sans nickel (antiallergique).